Structures du tourisme pour tous

Ce dispositif vise à consolider et améliorer l'offre existante en matière d'hébergement touristique collectif afin de proposer une offre en cohérence avec les attentes de la clientèle actuelle.

Structures du tourisme pour tous

Ce dispositif vise à consolider et améliorer l'offre existante en matière d'hébergement touristique collectif afin de proposer une offre en cohérence avec les attentes de la clientèle actuelle.
Contact :
Sandrine BAUCHAT - 03 87 33 60 61 - sandrine.bauchat@grandest.fr

Cibles :
Les villages de vacances, les maisons familiales de vacances, les centres de vacances, les centres internationaux de séjour, les auberges de jeunesse…situés sur le territoire de la Région Grand Est : hébergements d’une capacité minimum de 60 lits.

Critères d’éligibilité :
Investissements permettant la création d’équipements, la rénovation fondamentale ou l’extension. L’ensemble des travaux devra apporter une plus-value qualitative à l’offre existante.

Opérations éligibles :
• Les travaux réalisés par des entreprises spécialisées qui apportent une plus-value qualitative à l’offre d’hébergement de groupe et dont la dépense éligible est supérieure à 50 000 € HT + honoraires d’architecte s’il y a lieu.
• Le coût du diagnostic d’efficacité énergétique (prise en charge régionale de 80% maximum)
• Le coût de la procédure de labellisation auprès de l’organisme certificateur (prise en charge régionale de 90% maximum).
• L’implantation d’au moins un point de charge pour véhicules à assistance électrique ;

Opérations non éligibles :
Les centres appartenant à un Comité d’Entreprise.
Ne sont pas éligibles : mobilier, matériel, éléments non fixes de décoration, literie, travaux d’entretien courant, factures de matériaux ainsi que les acquisitions immobilières et foncières et les investissements prévisibles et réglementaires (travaux de mise aux normes seuls).

Montant et modalités de calcul de l’aide :
• Taux maxi : 20 %
• Plafond : 500 000 €
• Plancher : 30 000 €
Pour être instruit, le dossier devra avoir une dépense subventionnable de 50 000 € minimum.

Dates et étapes clés :
Pas d'échéance, la Région instruit les dossiers au fil de l'eau.